Journée mondiale de la lutte contre le SIDA

Si la lutte contre le VIH/SIDA est encourageante au Bénin, où l’on observe à la fois une stabilisation de la prévalence de la maladie, et une diminution du nombre de décès liés au SIDA, il est toutefois nécessaire de continuer à être vigilants et de poursuivre les efforts mis en place par l’ensemble des partenaires. La prévention de la transmission mère-enfant constitue un axe majeur en ce sens.

15259435_713201202181470_3453364025488590403_oAu-delà du traitement médical, l’accompagnement social et psychologique constitue une nécessité et une priorité. C’est pourquoi la Fondation Follereau Luxembourg a décidé d’apporter son soutien au centre intégré de prise en charge des personnes vivant avec le VIH du centre de santé communal d’Allada. A travers ses services, les femmes de la commune et des environs qui vivent avec la maladie ont accès à un appui nutritionnel qui leur permet d’être plus résistantes et réceptives au traitement antirétroviral. Elles bénéficient également d’un encadrement psycho-affectif car le VIH/SIDA constitue encore un facteur important de déstabilisation du noyau familial et de stigmatisation au niveau de la communauté.

L’enjeu est aussi bien sûr de pouvoir suivre les enfants de ces patientes afin d’observer leur croissance et leur développement et d’identifier si eux aussi sont porteurs du virus.

Enfin, un nouveau volet de sensibilisation et dépistage du VIH/SIDA a été lancé en 2015 afin de limiter la propagation de la maladie dans la région.

En 2014 et 2015, ce projet mené en partenariat avec la représentation de la FFL au Bénin, a permis d’aider 257 mères et enfin et de sensibiliser plus de 1.900 personnes. Il se poursuit cette année et jusqu’en 2018 afin d’endiguer durablement la propagation de la maladie.

Si vous souhaitez aider la Fondation Follereau à continuer son effort dans la lutte contre le SIDA,

faites un don chez BCEE IBAN 0019 2081 3000.

Merci pour votre confiance!