Bulletin 61

Pourquoi aider les africains ?

On a tous déjà entendu cette phrase, ou son équivalent, un jour. Et cette interrogation peut s’avérer légitime. Pourquoi aider des gens que l’on ne connaît pas, qui vivent loin de chez nous, alors qu’il y a beaucoup d’actions possibles ici, au Luxembourg ?

Nous n’opposons pas les deux mondes, nous n’imposons pas de priorité dans le choix, notre but est d’expliquer, de démonter des préjugés, des clichés sur l’Afrique, les africains et les besoins de développement. Les 50 ans de métier de la Fondation nous autorisent à un peu de recul fondé sur une présence sur le terrain et sur l’efficacité de nos actions.

Les clichés sur l’Afrique, nous en connaissons tous un certain nombre : la musique, la beauté des paysages, la jeunesse de la population, le sourire et l’art de vivre un peu différent. Mais il y a aussi ceux plus sombres qui présentent l’Afrique comme un continent stagnant, meutri par la corruption, les guerres et les catastrophes naturelles.

Comme toujours, les clichés ont une petite part de vérité tout en restant extrêmement réducteur et ignorent toute évolution. On en convient plus facilement lorsque l’on est confronté à des clichés négatifs sur notre propre pays. Cela fait mal parce que c’est injuste.

Ce bulletin ambitionne d’aller au-delà des clichés. La Fondation veut renforcer la solidarité en expliquant les besoins d’aide au développement par son expérience et ses résultats.

Chaque geste compte. Ici ou ailleurs.

Jean Hilger

Président du Conseil d’Administration

> Découvrez notre bulletin en ligne:

Version française

Version allemande