Mission de terrain au Togo et au Bénin, 2018

Le Président de la Fondation Follereau, M. Jean HILGER, s’est rendu en mission de terrain au Togo et au Bénin du 20 au 28 octobre. En compagnie du Représentant formel de la FFL en Afrique de l’Ouest, M. Boubacar NIANG, il a notamment pu mesurer l’impact des activités de la fondation sur divers projets financés par celle-ci.

Le but de ce déplacement était de rencontrer les organisations partenaires de la fondation, la visite de certains projets sur le terrain, notamment des unités de santé périphériques, des centres dédiés à la lutte contre la lèpre et l’ulcère de Buruli (UB), des centres de formation professionnelle et des maternités rurales. Ces missions de suivi de projets sont très importantes, permettant non seulement de s’assurer du bon fonctionnement des activités, mais aussi d’identifier des points d’amélioration ensemble avec nos partenaires.

Promotion de la santé familiale et communautaire, au Togo :

Dès son arrivée, les visites de terrain ont démarré par l’inauguration de l’unité de soins périphériques (USP) de Lilikopé. En milieu rural, 46% de la population n’a pas accès à des structures sanitaires. Sur base du processus d’identification effectué par notre partenaire local, l’AAT-FFL, la Fondation Follereau s’est engagée à construire trois centres de santé entre 2015 et 2018. Jean HILGER a ainsi pu participer à la remise officielle des clés de ce centre après en avoir apprécié la visite des installations (forage à énergie solaire, borne fontaine, salles de soins…).

Le Président de la Fondation Follereau s’est ensuite rendu au nouvel USP de Zionou. Depuis son ouverture, plus de 40 naissances et 150 consultations ont pu y être effectuées. Selon les normes de santé de l’OMS, chaque localité située à plus de 5km du 1er centre de santé, et ayant une population de 5000 habitants, doit disposer d’une structure de soins. Or, beaucoup en restent exclues.

Promotion de la santé maternelle et infantile dans la zone sanitaire Allada-Zè-Toffo, au Bénin :

Après sa traversée de la frontière entre le Togo et le Bénin, la délégation conduite par M. HILGER a notamment pu visiter le chantier de la maternité de Lokpodji, en compagnie des autorités locales de So-Ava et de Lokpodji. Toujours dans l’intérêt de garantir un accès à des soins de qualité à une majorité de personnes, cette maternité, qui est un défi architectural et médical, car construite sur pilotis, sera achevée courant du premier semestre 2019.

CDTUB – Centre de Dépistage et de Traitement de l’Ulcère de Buruli, à Allada, au Bénin :

Dans le but d’optimiser les conditions d’évolution du CDTUB d’Allada, qui accueille également des patients d’autres maladies tropicales affectant la peau comme le Pian, M. HILGER a rencontré les responsables du programme national de lutte contre la lèpre et l’UB (PNLLUB). Afin de réfléchir à des synergies au bénéfice des malades du Bénin, il a également rencontré les responsables du nouvel hôpital de la zone d’Allada.

Centre de Formation Professionnelle de Zè, au Bénin :

M. HILGER a terminé son séjour en visitant le Centre de Formation Professionnelle de Zè, qui a présenté sa première promotion en maçonnerie et couture à l’examen national le 29 octobre 2018. 77 apprenants y sont encadrés et pris en charge. Les discussions ont porté sur la manière dont il fallait augmenter l’implication des institutions publiques béninoises dans le projet afin de garantir la pérennisation de la prise en charge de la formation professionnelle dans les filières comme la couture, la maçonnerie et la menuiserie.

« Des élèves qui auront un métier et une existence pour leur famille. La Fondation Follereau Luxembourg a réussi ce défi d’offrir une école de formation professionnelle à un endroit reculé où aucune alternative n’existait pour les jeunes. » Jean Hilger

Au cours de ce voyage, plusieurs projets auront été visités, concernant aussi bien la santé maternelle et infantile, que la lutte contre les maladies tropicales négligées, ou encore la formation professionnelle pour les jeunes, représentant ainsi les deux axes d’intervention de la fondation :  la santé communautaire et l’aide à l’enfance en détresse. Cette mission aura été un rappel de l’objectif global des interventions de la Fondation Follereau, notamment la lutte contre l’exclusion, inspiré par le travail de l’humaniste Raoul Follereau. Initialement, la fondation s’est concentré principalement sur la lutte contre l’exclusion des personnes atteintes de la lèpre, mais au fil des années le champ d’intervention de la Fondation s’est élargi pour inclure toutes les formes d’exclusion, résultant d’ un manque d’éducation, des moyens financiers ou d’isolation sociale ou physique.

De retour de mission, retrouvez l’interview de Jean Hilger sur RTL Radio le 31 octobre.