À PROPOS

Découvrez notre politique de gestion des données

Qui sommes nous?

La Fondation Follereau Luxembourg est une organisation non-gouvernementale de développement (ONG-D) fondée le 7 décembre 1966. Sa vocation primaire est de promouvoir la solidarité humaine et de lutter contre toutes les formes d’exclusion, initialement l’exclusion provoquée par la maladie de la lèpre.

Aujourd’hui la Fondation Follereau s’investit dans le domaine de la coopération au développement au travers de ses projets qui visent l’amélioration de la santé publique communautaire, notamment la santé maternelle et infantile, la prévention et le suivi des femmes excisées ou encore la malnutrition. Elle vient également en aide aux enfants et jeunes en détresse avec des projets de formation professionnelle et de protection contre la traite des enfants ou le travail des mineurs dans 9 pays du continent africain. Avec ses partenaires locaux, la Fondation s’engage à mettre en place les infrastructures et les moyens pour permettre aux populations les plus vulnérables de contribuer activement à l’amélioration de leur situation et à prendre en main leur propre avenir.

Afin de provoquer un changement réel et durable pour la population d’une région, et de viser l’autonomie et la pérennité de chaque projet, la Fondation Follereau Luxembourg place les bénéficiaires au centre de son activité. Elle poursuit cette vision de coopération au développement depuis 1966, avant même d’avoir été reconnue comme « établissement d’utilité publique » en 1984.

Il en découle le leitmotiv de l’œuvre : s’engager pour l’inclusion durable des groupes de personnes vulnérables, notamment des femmes, des enfants et des jeunes dans différentes cultures africaines, afin d’améliorer efficacement leurs conditions de vie et celles des générations futures. Travaillant dans la continuité et la durabilité en promouvant un développement participatif et effectif, la Fondation poursuit son action dans un esprit d’indépendance totale vis-à-vis de toute opinion politique, religieuse, idéologique ou sociale.

Valeurs de la Fondation Follereau Luxembourg

a. Solidarité avec les populations les plus vulnérables

La FFL concentre ses actions en priorité sur les groupes de population les plus vulnérables et marginalisés. Les bénéficiaires ciblés ont en commun une fragilité découlant soit de leur état de pauvreté généralisé, soit de leur marginalité par rapport à la société dans laquelle ils évoluent. Sont concernés les enfants et jeunes n’ayant pas bénéficié d’un cadre familial sécurisant ou adapté à leur éducation, les enfants et jeunes exclus du système scolaire, les personnes souffrant d’invalidité, tout individu marginalisé en raison de sa différence ethnique, religieuse, physique, ou de ses choix, ainsi que les communautés caractérisées par de faibles revenus et un accès limité aux prestations sociales et médico-sociales. Une attention spécifique est portée aux femmes et aux enfants, auxquels les rapports de force des sociétés patriarcales sont souvent défavorables et qui limitent, de droit comme de fait, l’accès aux prestations sociales.

Le lieu de vie des bénéficiaires peut constituer également un critère de vulnérabilité. C’est pourquoi les projets s’inscrivent en premier lieu en zone rurale ou péri-urbaine, en priorité dans des zones particulièrement isolées.

b. Inclusion et participation des acteurs

Le Siège veille à ce que les initiateurs des projets soient les partenaires sur place, qui relayent des besoins exprimés par la population. L’ensemble des projets sont construits sur base d’une approche participative impliquant l’ensemble des acteurs impactés directement ou indirectement. Les projets existent pour et par la communauté, ce qui permet d’en garantir l’impact et la pérennité. L’inclusion est donc un aspect obligatoire de tout projet, mais doit aussi constituer le but de toute action.

c. Autonomisation des communautés et des structures bénéficiaires 

La FFL espère créer un impact à long terme sur les communautés qu’elle appuie et les partenaires avec lesquels elle collabore. C’est pourquoi les projets et les modalités de collaboration visent à les doter des moyens financiers, des compétences, des réseaux et des outils leur permettant d’assurer eux-mêmes leur futur. En contribuant à autonomiser les communautés et les associations bénéficiaires, la FFL se veut créer des perspectives pérennes et durables.

d. Promotion de l’égalité des genres

En adéquation avec les objectifs 3 et 5 des Objectifs du Développement Durable, qui visent à « garantir la bonne santé et promouvoir le bien-être de tous, à tous les âges » et « parvenir à l’égalité entre les sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles », l’ensemble des projets inclut une dimension sexospécifique, en faveur de la promotion de l’égalité des genres et de l’autonomisation des filles et des femmes.

Ainsi, les projets santé déploient un axe spécifiquement dédié à la santé des femmes et des enfants. Il s’agira à ce niveau de favoriser l’accès aux soins pré- et post-natals et aux établissements de soins, de permettre la réalisation des plans élargis de vaccination jusque dans les communes rurales, ou encore de sensibiliser la population et les agents médicaux à la santé génésique. Des volets d’alphabétisation, formation et d’activités génératrices de revenus contribuent également à l’autonomisation financière et à l’épanouissement personnel des jeunes filles, femmes et mères.

En faveur de l’enfance en détresse, la FFL veille à ce que les formations proposées respectent sans discrimination l’équilibre entre les jeunes filles et les garçons tout en laissant le libre choix aux enfants de s’orienter vers la filière de formation qu’ils désirent suivre. De fait, les formations professionnalisantes qui cherchent à développer les capacités des jeunes et à favoriser l’égalité entre les sexes fournissent également les bases pour l’autonomisation de la femme sur le long terme.

e. Efficacité de l’aide/actions axées sur des résultats

Afin que l’aide apportée par la FFL et la Coopération luxembourgeoise puisse atteindre son plein potentiel, la FFL et ses partenaires veillent au respect de plusieurs principes clefs, parmi lesquels figurent notamment les engagements de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement et le programme d’Accra.Les projets font l’objet d’une gestion axée sur les résultats qui se matérialise par un suivi rapproché, la transmission de rapports réguliers ou encore la réalisation d’évaluations régulières des projets.

  • Attention! Une taxe est retenue par l'opérateur sur les transactions en ligne. Le montant réel du don est donc inférieur au montant de la transaction effectuée par le donateur.