Visite des partenaires de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso au Luxembourg

Luxembourg, le 27 mai 2013 – Actuellement la Fondation Follereau Luxembourg (FFL) soutient plus de 30 projets de développement ! Ce soutien ne représente pas uniquement un soutien financier, mais la FFL assiste également ses partenaires locaux dans  la définition, la réalisation et le suivi des projets. Afin que les résultats soient garantis, la FFL n’effectue pas seulement des missions de surveillance dans les zones d’actions concernées, mais elle invite également ses partenaires africaines de façon régulière au Luxembourg. La semaine passée on a souhaité la bienvenue à Frère Denis de la Côte d’Ivoire et à Père Bertin du Burkina Faso. Le but de la rencontre : Mettre en pratique davantage d’efforts pour donner une seconde chance aux enfants de la rue en leur assurant une formation scolaire.

« Je pensais qu’on apporte tout simplement le soleil de l’Afrique de l’Ouest jusque d’ici» plaisante Frère Denis toute en souriant et se réjouit de notre consentement. En fait, avec l’arrivée de nos partenaires de la Côte d’Ivoire et du Burkina, le soleil retourne au Luxemburg après plusieurs jours de pluie.

« Maison de l’Enfance » à Bouaké

Frère Denis dirige la « Maison de l’Enfance » à Bouaké, une ville du Centre-Nord de la Côte d’Ivoire, située environ 350 kilomètres d’Abidjan. Cette institution a été créée en 1970 et a pour objectif d’offrir des perspectives aux enfants négligés par la communauté. Les mesures de réintégration incluent des actions de secours primaires (nourriture, vêtements, médicaments, etc.) et d’assistance morale. D’ailleurs les enfants bénéficient d’une formation scolaire et/ou professionnelle (initiation aux métiers).

Pendant leurs séjours les assistants sociaux font leur mieux pour trouver les parents des enfants de la rue dans le but d’une réintégration familiale éventuelle. Depuis le début de la crise politique en 2011, la « Maison de l’Enfance » a accueilli plus de 1.200 enfants. Vu que les locaux de l’institution ont atteint leur capacités d’accueil, les enfants peuvent juste rester pendant la journée – tous les soirées ils quittent la « Maison de l’Enfance » pour aller dormir dans la rue.

Visite au Luxembourg : Père Bertin du Burkina Faso et Frère Denis de la Côte d’Ivoire

Frère Denis veut changer cette situation désagréable et planifie avec la FFL la construction d’un foyer pour que les enfants puissent rester pendant jour et nuit. Pour Frère Denis il importe que le foyer facilite le contact actif entre les parents et les enfants délaissés – un concept totalement neuf en Côte d’Ivoire. Pour s’informer sur les thématiques de l’intégration sociale et de la psychopédagogie, la FFL a accompagné Frère Denis au centre d’accueil « Am Schlass » de la Croix-Rouge au Bertrange.

« Les jeunes jardiniers de Dédougou »

Depuis plus de 30 ans la FFL collabore avec Père Bertin et son équipe au Burkina Faso. L’un de ses projets se trouve dans la ville de Dédougou, située dans une commune rurale dans l’Ouest du pays. Dédougou compte près de 50.000 habitants dont plus de la moitié est constituée d’enfants et d’adolescents. Beaucoup de ces jeunes ont raté leur scolarité par manque de moyens de leurs parents. C’est la raison pour laquelle la FFL soutient le centre « les jeunes jardiniers de Dédougou » qui offre une formation au jardinage, aux petits métiers ainsi que des cours d’alphabétisation. Malheureusement, l’école du centre est dans un état désolant. La FFL prévoit d’acquérir des sacs à dos pour les élèves, de renouveler les bancs des élèves, d’acquérir une bibliothèque qui permet de ranger les livres et les cahiers ainsi que de refaire la cloison qui sépare les deux salles de classe.

Après trois jours de travail nos partenaires ont quittés le Luxembourg, mais ils nous ont laissé le soleil et le bon sentiment de faire avancer de pareils projets durables en Afrique ! L’équipe de la FFL se réjouit déjà de la prochaine rencontre avec nos amis africains.