Bulletin 65

POUR QU’UN ENFANT GRANDISSE, IL FAUT TOUT UN VILLAGE.
– Proverbe africain

Depuis sa création dans les années 1960, la Fondation Follereau Luxembourg s’est engagée en faveur des personnes atteintes de la lèpre. Dans les pays d’intervention de la fondation, historiques et actuels, la maladie d’un parent affecte tous les membres d’une famille, d’autant plus quand le patient est la mère d’un foyer. Ainsi, et vu le mandat d’origine de la fondation – la lutte contre toutes les formes d’exclusion -, il n’était que naturel, qu’elle se lance dans des activités de prise en charge et d’accompagnement des familles concernées, et en particulier des enfants livrés à eux-mêmes en l’absence des parents.

Afin de promouvoir et renforcer la qualité de vie des communautés africaines les plus vulnérables, la Fondation Follereau Luxembourg s’engage depuis plus de 50 ans aux côtés de ses partenaires. Elle soutient des initiatives locales, inclusives et positives en réponse aux besoins du terrain en matière de santé, d’éducation, de protection et d’urgence. Les projets existent pour et par la communauté, ce qui permet d’en garantir l’impact et la pérennité.

Par le biais de ces projets initiés avec ses partenaires locaux, la fondation vient, notamment, en aide à plus de 23.000 enfants méritant une chance de devenir maîtres de leur propre destin. Afin de garantir le respect de leurs droits fondamentaux, la fondation s’active à plusieurs niveaux : l’identification des enfants des rues, la réinsertion dans leur familles si possible, ou encore l’accès à l’éducation et à des formations professionnelles certifiées, et alignées aux besoins et marchés du travail locaux.

Chaque jour, des avancées majeures sont enregistrées dans le monde entier. Continuons de donner les moyens de vivre une vie meilleure à tous et à tout âge.

Découvrez notre bulletin en ligne :
 Version française