Bulletin 66

BONNE ANNEE ET BONNE SANTE.

La Fondation Follereau Luxembourg vous souhaite une bonne année, et surtout une bonne santé !

La santé est souvent vue comme une question de chance et cela nous rend humble devant notre destin. Nous connaissons tous des personnes qui semblent avoir une santé qui résiste à toutes épreuves et d’autres qui semblent plutôt accumuler les mauvaises nouvelles.

La mauvaise nouvelle qui frappe une connaissance se transforme, chez nous, rapidement en discussion extensive sur les médecins consultés, les traitements prescrits, les hôpitaux visités, les délais d’attente, l’opportunité d’un deuxième avis, la durée et la qualité des aides pendant la convalescence.

Dans les pays d’intervention de la fondation, la santé est aussi une question de chance et la vie y est tout aussi fragile et précieuse. C’est cette deuxième étape du « que faire maintenant ? » qui devient muette, devant le médecin qui n’existe pas dans la région, ou le lit d’hôpital que l’on ne trouve que dans la capitale.

Imaginez un instant cet endroit qu’aucune ambulance ne pourra rejoindre, où le médecin ne passera jamais, où la pharmacie restera vide et le prochain et modeste secours pour un malade se trouve à plusieurs heures de piste. C’est bien à cet endroit que la moindre égratignure, la diarrhée d’un bébé, un accouchement un peu difficile, une crise de malaria d’un enfant affaibli va se terminer en tragédie, rapidement.

Vous venez de repérer, dans votre imagination, l’endroit que choisira la Fondation Follereau Luxembourg pour construire une unité de santé. Nos projets amènent les soins de santé dans les régions enclavées. Nos centres de santé, dont 10 nouveaux prévus au programme de 2020, apportent à cette population la chance d’un traitement approprié, une vraie chance de guérison et cela, grâce à votre soutien.

Et la lèpre, ainsi que les ulcères tropicaux ?

Nous sommes actifs, aujourd’hui, dans 3 pays de notre combat historique de lutte contre la lèpre et l’ulcère de Buruli, un sujet où nous avons remporté nos plus belles victoires. À ce jour, la fondation a pu venir en aide à plus de 600.000 malades de la lèpre et nous soutenons deux hôpitaux spécialisés dans la lutte contre l’ulcère de Buruli. Ce combat, mené par la fondation depuis plus de 50 ans, a su contenir une maladie grâce à des dépistages extensifs et des programmes de réintégration sociale de malades guéris.

Fin janvier, nous célébrons la Journée Mondiale des Lépreux. Elle permet, chaque année, de porter les regards du monde entier vers ces personnes oubliées et souffrant d’un avenir qui leur a été pris. Redonnons de l’espoir aux personnes démunies par la maladie, en leur octroyant une journée mêlant compassion et dévouement.

Faisons, ensemble de ces vœux de “ bonne année et bonne santé “, enfin une réalité pour tous.

Jean HILGER
Président du Conseil d’Administration

Découvrez notre bulletin en ligne :
 Version française