Partenaires pour le Mali : La FFL, le COFESFA et la Clinique Bohler

Fin 2012, la Fondation Follereau Luxembourg, le collectif des femmes pour l’éducation, la santé familiale et l’assainissement-Yiriwaton (COFESFA), actif dans le secteur de la santé familiale et maternelle au Mali et la Clinique Bohler se sont lancés dans le projet ambitieux d’adapter la plate-forme e-Learning de la Clinique Bohler pour lutter contre la mortalité maternelle et fœtale au Mali.

Trois mois de travail conjoint avec Mme Doumbia Aminata, sage-femme malienne, ont apporté une grande avancée dans ce projet commun, élaboré sur 2 ans.

La priorité de ce travail commun a été le développement d’informations, sous différents aspects didactiques (fiches, quiz, affiche, vidéo), liés à la consultation pré-natale. En effet, il est recommandé aux futures mères maliennes de consulter au moins quatre fois durant leur grossesse, ce qui actuellement est loin d’être le cas. Dans ce pays où les femmes sont sous l’autorité du mari ou du chef de village, leur champs d’action est fortement réduit, d’où l’intérêt de toucher toutes les couches de la population et d’impliquer davantage les époux et la famille.

Madame Doumbia est bien encadré dans la Clinique Bohler

De plus, la grossesse et la naissance étant des évènements très naturels pour les femmes maliennes, elles n’ont pas toujours conscience des risques pour elles-mêmes et leurs enfants. La finalité de notre travail sur la consultation pré-natale fut la réalisation d’une vidéo durant le mois d’août au Mali. Celle-ci a pour objectif d’appuyer l’importance des consultations pré-natales durant la grossesse. Avant cela, un important travail d’écriture a été réalisé et suivi de l’enregistrement de la voix off (la voix d’Aminata fut enregistrée en français puis une traduction en bamara fut enregistrée au Mali) illustrant les différentes plans filmés.

Différents thèmes d’éducation à la santé ont enrichi la consultation pré-natale comme l’hygiène alimentaire, les troubles digestifs, les examens préconisés durant la grossesse, la vaccination, la préparation du pack accouchement,… Tous ces supports sont terminés et validés par l’ONG Cofesfa au Mali.

Le deuxième point du travail a été le volet grossesse, via l’adaptation de fiches d’information sur des thèmes spécifiques (l’ovulation,…) issues du site e-learning de la Clinique Bohler. L’ensemble de ce travail est destiné d’une part aux femmes maliennes mais également à l’ensemble de la population et d’autre part aux différents professionnels ou collaborateurs de la santé afin de renforcer leurs connaissances.

Aminata a réintégré son pays le 1er août et son retour est prévu le 19 octobre pour une durée de deux mois. Ce second stage lui permettra de clôturer les autres points d’éducation à la santé déjà débutés, ainsi que de refaire un passage dans les différents services de la Clinique. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont contribué à l’avancé du projet et au succès de son séjour.

Alves Violaine – Fondation Follereau Luxembourg

Kirsch Françoise – Clinique Bohler Kirchberg