Garantir l’autonomie

Leider ist der Eintrag nur auf Französisch verfügbar. Der Inhalt wird unten in einer verfügbaren Sprache angezeigt. Klicken Sie auf den Link, um die aktuelle Sprache zu ändern.

La Fondation Follereau Luxembourg est fière de présenter ses projets pour l’année 2020, toujours concentrés sur le renforcement et la promotion de la qualité de vie des communautés africaines les plus vulnérables. Active au sein de 9 pays du continent africain, principalement en Afrique de l’Ouest, la fondation souhaite, en effet, depuis bientôt 55 ans, contribuer à la promotion des droits de l’Homme et au respect de la dignité humaine.

Aux côtés de ses partenaires de confiance, elle soutient des initiatives locales, inclusives et positives en réponse aux besoins du terrain en matière de santé, d’éducation, de protection et d’urgence. Les projets existent pour et par la communauté, ce qui permet d’en garantir l’impact et la pérennité.

Nos plus belles victoires prouvent l’importance des actions menées, mais aussi l’attachement du public luxembourgeois à ces causes essentielles. En 2020, la fondation s’engage toujours davantage dans ses pays d’intervention, notamment grâce aux essentielles campagnes d’informations et de sensibilisation, ou encore le soutien, le renforcement et la construction de centres de santé au plus proche des communautés.

Ainsi, 7 nouvelles constructions, dont 1 maternité, 3 centres de santé communautaires (2 au Mali et 1 au Burkina Faso) ainsi que 3 unités de soins périphériques (2 au Togo et 1 en Côte d’Ivoire) seront construites et respectivement rendues opérationnelles d’ici la fin 2020. Afin de garantir l’accès à l’eau potable, 8 forages seront également réalisés. L’ensemble de ces actions ont pour objectif le renforcement de l’accès aux soins de santé pour tous, tant en termes de distance géographique, que d’accès à l’information, à un personnel qualifié ou des services abordables.

Dans le cadre des activités de sensibilisation sur les mutilations génitales féminines, et plus largement sur les violences basées sur le genre (mariage forcés, précoces…), 85 nouveaux villages seront ciblés, dont 50 dans la province de Koulpélogo (Burkina Faso). En 2019, les actions de sensibilisation ont permis d’atteindre 25.808 personnes, réparties sur 104 villages au Mali et au Burkina Faso, tandis que 91 femmes ont pu bénéficier d’une réparation et que 16 exciseuses ont été réorientées vers une autre activité génératrice de revenus (AGR).

Par ailleurs, cette année, en vue de renforcer l’autonomie des projets et des bénéficiaires, de nombreuses AGR seront mises en place ou consolidées :

  • Dans les projets de santé, afin d’améliorer les conditions socio-économiques des communautés
  • Pour les projets de prise en charge des enfants
  • En vue d’assurer la reconversion des anciennes exciseuses
  • Pour renforcer les groupements Aka en République Centrafricaine

La formation et le renforcement des capacités des acteurs locaux (enseignants, éducateurs, relais communautaires, agents de santé, etc.) sera également au coeur de la stratégie d’intervention des projets en 2020.

D’une manière générale, l’année 2020 mettra l’accent sur l’autonomisation progressive des projets, le développement et l’optimisation de certains programmes, ainsi que sur l’intégration plus prononcée de thématiques transversales, telles que les questions de genre, de durabilité et d’environnement dans chaque action entreprise. La Fondation Follereau Luxembourg continuera donc ainsi, avec ferveur, à croître son engagement aux côtés de ses partenaires locaux pour la promotion des droits de l’Homme et le respect de la dignité humaine en matière de santé, d’éducation et de protection.